LE CLUB DES PASSIONNES DE L'ASIE
PRESENTATION NOUS REJOINDRE CONTACT BOUTIQUE LIENS CLUB DES PARTENAIRES JAPANTOUCH


Focus
Cette semaine
Recherche
Mailing List
Mail :



ACCUEIL
RETOUR

Les 30 ans du festival du film d'animation d'Annecy
2006 : trentième édition de cet événement majeur de l’animation mondiale. Projections, compétition, Marché International du Film d’Animation sont les principales caractéristiques de ce rendez-vous annuel destiné aux professionnels comme au grand public (plus de 100 000 places vendues) qui prend des allures de séjour estival dès que l’on parcourt les rives ensoleillées du lac d’Annecy. Pays à l’honneur cette année : l’Italie, bonne occasion de nous rappeler que notre voisin transalpin occupe une place de choix dans le monde de l’animation.

Côté organisation pas de grand chamboulement, si ce n’est la consolidation de la billetterie informatique mise en place l’an dernier. Cette évolution permet, pour les accrédités, la suppression des queues interminables du matin, remplacées par une chasse aux tickets via internet. A noter également une réduction du nombre de programmes de projection, permettant ainsi au festivalier d’organiser plus sereinement son emploi du temps !

En ce qui concerne la programmation, il faut bien admettre que éclectisme et cosmopolitisme étaient de mise avec de nombreux pays représentés. A côté des géants tels la France, les USA, la Grande Bretagne, le Japon et la Corée, des pays plus inattendus comme l’Iran, l’Inde ou encore le Maroc.

Attardons-nous sur les productions en provenance de l’Asie, en distinguant tout d’abord, côté courts, quelques œuvres fort réussies : Walking in the rainy Day (Corée), Printed Rainbow (Inde) et Hiroshi (Japon et République tchèque).
Pour les longs métrages, le Japon était fort bien représenté cette année. En compétition tout d’abord, Gin-iro no kami no Agito (Origine), le premier long métrage de Gonzo Digimation. Sur une Terre ravagée, survivent quelques hommes regroupés en communautés rivales. Un jeune garçon, Agito, va sauver une jeune fille, rescapée d’un lointain passé, qui détient un pouvoir décisif pour l’avenir de notre planète. Mais, ce secret est convoité par un micro état militaire… Techniquement bien maîtrisée, cette œuvre souffre des défauts récurrents des produits du studio Gonzo ; à savoir un scénario sans surprise donnant une nette impression de déjà-vu (ce film évoque immanquablement Conan le fils du futur ou encore Laputa) et des personnages trop peu charismatiques.

Autre œuvre en compétition : xxxHOLiC Manatsu no yo no yume, adaptée du manga du studio Clamp. Plutôt court (63 min), cet anime se caractérise par son ton enjoué et un chara design assez surprenant : les personnages sont dotés de membres démesurés, sorte d’exacerbation du style des Clamp. Agréable, sans être remarquable.
Le Cristal du Long Métrage est revenu au film de Christian Volckman, Renaissance ; sorte de thriller scientifique complexe et sombre. Bien qu’étant une coproduction franco-anglo luxembourgeoise, cette œuvre fut projetée en langue anglaise sans aucun sous-titre, pas de quoi motiver le public pour une œuvre d’un abord difficile.

Hors compétition, il y avait de quoi pavoiser avec deux Ghibli au programme. En projection extérieure Kiki la petite sorcière, et, en avant première, le très attendu Nausicaä dont on espère ardemment une sortie prochaine sur nos écrans. Enfin, il ne faut pas oublier deux beaux témoignages sur le terrible holocauste nucléaire d’Août 1945 : Nagasaki 1945 The Angelus Bell et Gen d’Hiroshima que nous vous avions proposé lors de la soirée 100% Manga d’avril dernier.
Origine, xxxHOLiC et Gen d’Hiroshima étaient proposés par les éditions Kaze, qui semblent vouloir devenir un partenaire incontournable du festival.
2006 restera dans les esprits comme un bon cru, mais avec une fréquentation apparemment en baisse. Peut-être une impression donnée par une affluence bien maîtrisée, sous des cieux exceptionnellement cléments.

juin 2006


PALMARES 2006
les films asiatiques primés :

>> The Birds & The Bees - A Secret You Shouldn't Keep de Young-jin KWAK & Young-beom KIM (Corée du Sud) : Prix du film éducatif, scientifique ou d'entreprise

>> Walking in the Rainy Day de Hyun-myung CHOI (Corée du Sud) : Prix spécial du jury des films de fin d'études

Palmarès complet sur http://www.annecy.org/home/?Page_ID=1
Auteur
Jean-Michel Rapet
Date
03/07/2006